Votre tout-petit reçoit beaucoup de messages sur le genre dès le jour de sa naissance, car la société nous dit comment les filles et les garçons sont censés de parler, d’exprimer (ou pas) ses émotions, de s’habiller et d’agir. Dans la tentative de trier le monde autour, votre enfant d’âge préscolaire peut se forger des idées rigides sur le genre et ce que cela signifie pour lui. La plupart des enfants commencent à s’identifier fortement à un genre vers l’âge de 3 ans. Cela inclut les personnes transgenres et non – binaires, qui ont également un sens de leur identité de genre à ce stade. Vers 6 ans, les filles risquent déjà d’être affectées négativement par les interactions genrées et la conduite masculine des garçons dans les écoles. Globalement, cela a un impact énorme sur la vie future des enfants. La compréhension rigide des normes et d’identités de genre, et les stéréotypes limitent sérieusement la liberté des jeunes enfants de se développer à leur plein potentiel en fonction de leurs talents et intérêts uniques et précieux.

Voici quelques recommandations pour que vos tout-petits se sentent libres et respectés, quel que soit leur sexe biologique.

Prenez le temps de parler explicitement des stéréotypes de genre avec votre enfant

Même si votre enfant est élevé dans un environnement exempt de stéréotypes de genre à la maison, les enfants reçoivent toujours de tels messages dans les médias, avec leurs familles élargies, leurs pairs, etc. Alors, il est important d’avoir des conversations ouvertes sur les stéréotypes de genre.

Gardez l’œil sur vos commentaires et compliments

Parfois, nous encourageons involontairement des comportements et des traits particuliers de l’enfant selon son genre. Par exemple, les adultes ont tendance à commenter l’apparence d’une fille, en disant : « Quelle jolie robe! Tu es belle! ». Cependant, les commentaires sur les garçons ont tendance à se concentrer sur leur performance et capacités : « Tu es fort et intelligent!”. Vous pouvez développer l’habitude de commenter les gestes de votre enfant en se basant sur ce qu’il représente en tant qu’individu et améliorer son estime de soi en faisant des compliments sur ses compétences et qualités uniques. Par exemple : « J’ai remarqué que tu as aidé ton ami quand il est tombé » ou « Merci de m’avoir aidé à préparer le diner!”.

Lasser la liberté a votre enfant de choisir ses jouets

Tout jeu aide à développer des aptitudes et des compétences chez l’enfant. La limitation des activités en fonction du sexe biologique peut ralentir le développement d’un enfant, car les jouets ciblant traditionnellement les garçons ont tendance à développer davantage de compétences spatiales, tandis que les jouets marqués comme « féminins » stimulent davantage la sociabilité et la bienveillance. Si les enfants sont limités au type de jeu déterminé par leur sexe biologique, ils n’ont pas la chance de développer certaines compétences.

Soyez un modèle pour votre enfant

Nos comportements parlent beaucoup plus fort que nos paroles. Par exemple, n’hésitez pas à démontrer que tout le monde peut aider avec les tâches ménagères.

Faites des calculs et utilisez les numéros avec les filles

Des nombreuses études démontrent (Chang et al., 2011) que les parents de garçons utilisent plus souvent de nombres et de concepts numériques que les parents de filles. Alors, il est recommandé aux parents des filles de les encourager à interagir quotidiennement avec les chiffres, que ce soit en comptant les escaliers ou les cuillerées de nourriture. Essayez toujours de stimuler toutes les capacités qu’un enfant peut avoir, quel que soit son sexe.

Expliquez à votre tout-petit que touts les humains ont des émotions

Les enfants doivent être encouragés à manifester tout type d’émotion, qu’ils soient garçons ou filles. Ils doivent savoir qu’ils peuvent exprimer tous leurs sentiments, qu’il n’y a pas d’émotions « fille » ou « garçon ». Les garçons, par exemple, devraient être encouragés à développer leur sensibilité. La plupart des enfants sont enclins à être gentils, empathiques et compatissants. Il ne s’agit pas de les changer, il s’agit plutôt de les laisser garder leurs capacités et leurs sensibilités.

Références :

A.Chang et al., (2011). Gender Biases in Early Number Exposure to Preschool-Aged Children.

Join Our Mailing List

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Once Monthly Webinar

Free Webinar Once Per Month

Our free webinar runs once per week and is available to anybody who wants to know more about getting started on the road to healthy sexual life.